Paysages désertiques réinventés avec « Confine »

La galerie Thierry Bigaignon expose, le tout premier solo show de l’artiste Vittoria Gerardi, depuis le 16 Septembre. « Confine » propose au public une véritable expérience visuelle et mentale du paysage. 

Des 30 tirages argentiques réalisés par Gérardi, ressort sa vision toute personnelle, du paysage américain et plus particulièrement celui de la Vallée de la Mort, un lieu désertique, aride et chaud qui parle beaucoup à l’artiste, et son appareil.

Les parties du négatif que l’artiste emprunte, figurent comme des fragments de paysages, et construisent des barrières symboliques, entre espace et lumière, matière et temps. Le paysage est alors marqué d’une cicatrice, comme un horizon imaginaire. Les éléments violents et extrêmes du tirage, sont mis en avant par des procédés alternatifs.

confine photo
Confine #128 – Vittoria Gerardi 2016

Les collages de l’artiste réalisés à partir de négatifs, donnent naissances à des créations absolument uniques, abstraites et aux tonalités particulières. Les lieux de prises de vue sont mêlées, brouillant tout les repères et façonnant de nouveaux paysages.

Pour visiter l’exposition photographique de Vittoria Gerardi, rendez-vous à la galerie Thierry Bigaignon jusqu’au 4 novembre prochain.

 

Informations :

Adresse : Address: 9, rue Charlot, 75003 Paris, France

Site web : http://www.thierrybigaignon.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s